Traduire l’émotion de l’instant, trouver une humanité en toute chose, capter au mieux l’impermanence de la vie tant dans ce qui semble fugace que dans ce qui peut paraître éternel sont ses perpétuelles obsessions. Tout comme chercher inlassablement le «beau» car, pour Tarek, tout est dans le regard qu’on porte sur les choses, les événements et les êtres.

Victoire Theismann

 

error: ©Tarek Charara/Kaleidos images